Partenaires

ICMPE

Partenaires

CNRS
Univ Paris 12
Univ Paris Est
Labex MMCD



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Plateformes Technologiques > Plateforme IdF : SPS (Spark Plasma Sintering) > Réunion annuelle des utilisateurs du SPS de Thiais 2017

Réunion annuelle des utilisateurs du SPS de Thiais 2017

5 mars 2018, de 14h à 17h

-  Personnes présentes à la réunion, par laboratoire :

C. Byl (ICMMO), Céline Barreteau, Fabrice Couturas, Claude Godart, Michel Latroche, Judith Monnier, Valérie Paul-Boncour, Benjamin Villeroy, (ICMPE-CMTR), Ivan Guillot, Loïc Perrière (ICMPE-MCMC), Nancy Flores Martinez, Salim Arous (ITODYS), Damien Bregiroux (LCMCP), Gilles Hug, Jean-Sébastien Merot (LEM), David Tingaud (LSPM-HPHT), Frédéric Schoenstein (LSPM-NINO), José Manuel Barandiaran, Frédéric Mazaleyrat, Oleksandr Pasko (SATIE), Guilhem Dezanneau (SPMS).

- Laboratoire non représenté lors de la réunion : IRCP


- Judith Monnier (JM) ouvre la séance en remerciant les personnes représentant des différents laboratoires de la plateforme. La réunion débute par des rappels sur les investissements, sur des points administratifs et sur les statistiques d’utilisation de la machine. Il n’y a pas eu de modification des investissements sur l’année 2017. La part de chaque laboratoire, stable depuis 2013, est rappelée car elle est utilisée pour le calcul des factures d’investissement. La liste des correspondants par laboratoire est présentée et modifiée pour pendre en compte les évolutions dans chaque équipe. Quelques règles administratives et de gestion de la machine sont rappelées :

  • sur le devoir pour chaque utilisateur de faire établir par son laboratoire un ordre de mission sans frais à l’année pour être couvert lors de ses déplacements et activités sur le site de Thiais.
  • sur la formation d’un permanent au moins par laboratoire.
  • sur la procédure de notation pour le nom de fichier (AAAA-MM-JJ_nom de fichier).
  • sur la nécessité de noter sur le cahier SPS les éléments chimiques introduits dans la machine pour la sécurité des utilisateurs, ainsi que l’importance du nettoyage de la chambre de frittage en fin de manip.
  • sur l’accès interdit du RdC passé en ZRR. Un téléphone est à la disposition des utilisateurs pour contacter les responsables de la machine en cas de besoin ou pour avoir de nouveaux moules ou pistons (stockés au RdC).
  • sur la nécessité de respecter les propriétés des blouses des utilisateurs qui ont décidé de laisser la leur sur place. Un second vestiaire avec des blouses de prêt est envisagé.

- Suite au renforcement des contrôles au poste de garde, une liste mise à jour est transmise aux gardiens pour les entrées sur le site. Cette liste a été mise à jour lors de la réunion, et chacun doit y indiquer les permanents et non permanents (thèse et post-doc) susceptibles de travailler sur la SPS (liste présente en annexe, les étoiles marquent les correspondants par laboratoire). Les noms des stagiaires venant travailler sur la SPS devront être communiqués à Benjamin, Fabrice et Judith 48 heure à l’avance, afin que le poste de garde puisse être prévenu.

- Un diagramme circulaire des jours d’utilisation de l’année 2017 montre que la machine a été utilisée 133 jours sur 251 jours ouvrés, soit 53% de taux d’occupation. Sur ces 133 jours, une seule journée a dû être consacré à la maintenance. Il y a également eu (comptés dans les 47% de non utilisation) 5 jours de fermeture lorsque tous les référents du CMTR étaient absents. Il n’y a eu aucun jour de panne. Le taux d’occupation est stable par rapport aux années précédentes. La période des stages de licence et master est comme tous les ans la plus chargée, avec des taux supérieurs à 60% pour les mois de Mars à Juillet. Comme tous les ans depuis 2014, la bibliographie des laboratoires acquéreurs en lien avec la SPS, a été recueillie suivant le modèle ci-dessous afin d’être mise en ligne par Fabrice Couturas. Il est rappelé que nous référençons les articles et proceedings parus dans des journaux scientifiques, les brevets, les chapitres de livres et les thèses soutenues. Les thématiques présentes entre 2011 et 2017 sont les suivantes : connectique, ferroélectrique, magnétisme, magnétocalorique, magnéto-électrique, mécanique, modélisation du frittage, multiferroïques, optique, polymères poreux, stockage batteries Ni/MH, synthèse/Mise en forme, thermoélectricité.

Thématique Titre Auteurs Journal Volume Pages Année Type de Comm. Autres Infos (DOI, etc..

- (voir SPS Présentation-générale_2018-03-06.pdf).

PDF - 1.2 Mo

En ce qui concerne les publications, il a été proposé que chaque membre de la plateforme SPS publiant des travaux en rapport avec des matériaux mises en forme sur le SPS de Thiais cite dans les remerciements ou dans la partie expérimentale la plateforme SPS d’Île-de-France, ceci afin d’améliorer notre visibilité. La formulation peut être la suivante : Spark plasma sintering (SPS) was realized using a Dr. Sinter 515S Syntex setup belonging to the "Plateforme de Frittage Ile de France" (Thiais, France).


- Benjamin Villeroy (BV) présente les nouvelles matrices graphite pouvant supporter des pressions de 200MPa (voir SPS Présentation-générale_2016-02-02.pdf). Les mesures de la campagne de contrôle de la force en compression appliquée par la machine sont présentées. Le contrôle de température a également été réalisé, et a permis de mettre en lumière l’importance de l’angle de mesure du pyromètre. Il est donc demandé aux utilisateurs de ne pas toucher au montage du pyromètre. Par ailleurs, l’achat d’un nouveau pyromètre est décidé, l’actuel présentant un faux-contact sur la prise de transmission de données. Pour rappel, des thermocouples K et S et le pyromètre sont disponibles. Quel que soit le mode de contrôle de la température, le pyromètre, s’il est bien réglé, doit toujours donner une température plus haute que les thermocouples. Enfin, BV présente ensuite les dépenses de l’année 2017 (consommation des creusets et autres consommables d’une part, investissements d’autre part) et la répartition par laboratoire. Il rappelle que la part ‘consommable’ doit être réglée par émission d’un bon de commande suite à réception de la facture, et la part ‘investissement’ doit être réglée par virement direct de laboratoire à laboratoire. Les factures seront envoyées par courrier aux différents laboratoires.

Une partie des copropriétaires de la plateforme a présenté ses résultats les plus récents à la conférence SPS 2017 – Journées Nationales sur le Frittage par Courant Pulsé organisé en octobre 2017, dont le comité scientifique était composé des membres des laboratoires d’Île-de-France. Certains partenaires présentent toutefois d’autres travaux, selon le tableau suivant :

David Tingaud Frittage SPS de poudres de tungstène élaborées par auto-combustion LSPM-HPHT Métaux / Mécanique
Alex Aubert Structural and magnetic characterization of Mn-Fe-P-Si room temperature magnetocaloric compounds prepared by different synthesis routes SATIE Magnétisme
PDF - 426.8 ko
Nancy de Jesus Flores et Salim Arous From magnetic nanoparticles to granular highly dense nanostructured functional solids ITODYS Magnétisme

- JM et Frédéric Schoenstein présentent également un bilan de la conférence SPS 2017, organisée dans le contexte du 10ème anniversaire de la plateforme et dans le cadre de l’inauguration de la plateforme CARAMEL du LSPM. Les objectifs scientifiques sont rappelés et un bilan positif est fait sur le nombre de participants, sur les différentes sessions scientifiques et sur la table ronde qui a été organisée.


- La réunion se poursuit par une réflexion sur trois points : • Les pistes d’évolutions sur l’appareil actuel • L’opportunité de l’achat d’un nouvel équipement • L’augmentation de la visibilité de la plateforme Ile-de-France et sa constitution dans un cadre légal plus reconnu que la Charte Utilisateurs utilisée actuellement.

- Différents points de vue sont évoqués, et les discussions aboutissent à un consensus concernant la nécessité de mettre en place une structure transversale entre les laboratoires pour améliorer la visibilité de nos activités. Il est décidé de constituer un groupe de travail restreint qui se réunira 2 ou 3 fois dans l’année 2018. Les missions du groupe de travail seront de proposer le type de structure au niveau administratif et son périmètre (élargissement au HIP, four micro-onde, ...).

Les discussions se poursuivent au cours d’un pot de clôture.

La réunion est clôturée à 18h.

Judith Monnier, Benjamin Villeroy, Fabrice Couturas

 [1]


[1] WEB Fabrice Couturas