Partenaires

ICMPE

Partenaires

CNRS
Univ Paris 12
Univ Paris Est
Labex MMCD



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités > L’ICMPE participe à la lutte contre le COVID-19 !

L’ICMPE participe à la lutte contre le COVID-19 !

L’explosion de cas de détresse respiratoire en raison de l’épidémie de COVID-19 a conduit à une tension sur le matériel médical. Au début du mois de mars 2020, les autorités sanitaires françaises s’en sont inquiétés et les pharmacies centrales des hôpitaux ont essayé d’adapter leur stratégie d’approvisionnement. Immédiatement, des intervenants, institutionnels on non, ont proposer de suppléer la pénurie de certains matériels par une production locale grâce à des outils d’impression 3-D. Depuis 2012, le service de chirurgie plastique et maxillo-faciale du CHU Henri Mondor à Créteil s’est équipé d’une unité de fabrication autonome comprenant deux imprimantes 3-D à ABS. Elles sont disposées au bloc opératoire et permettent de fabriquer du matériel médical sur mesure stérile. La conception assistée par ordinateur (CAO), la production, le post-traitement et le suivi qualité sont réalisés au sein même de l’hôpital par le Dr. Romain Bosc (chirurgien plasticien et reconstructeur). Devant l’accroissement exceptionnel de la demande de fabrication de matériel respiratoire sur mesure, le Dr. Romain Bosc en coopération avec l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) et le service de réanimation médicale du CHU Henri Mondor a mis au point, par CAO, un connecteur pour masque de plongée Decathlon Easybreath® permettant de le relier à un système de ventilation mécanique non invasive (VNI). Ce dispositif permettait de remplacer les masques de VNI en pénurie en France et en Europe.

En 10 jours, 15 versions ont été conçues, prototypées puis testées sur simulateur respiratoire avant la validation définitive d’un dispositif stérilisable permettant d’assurer une ventilation équivalente aux matériels habituels sans risque médical.

Ce dispositif a fait l’objet d’une validation à l’AP-HP : les plans ont été mis en accès libres immédiatement sur internet et ont fait l’objet de téléchargement en masse par les opérateurs intéressés en France, en Europe, en Afrique et au Canada. L’impression des versions finales :« Easy Mask adaptor » a commencé le 10 avril au CHU Henri Mondor pour approvisionner l’établissement ainsi que l’Ile-de-France. Les imprimantes 3-D du CHU Henri Mondor étant insuffisantes pour fournir une cadence de production suffisante, un appel à participation a été lancé par l’intermédiaire de différents laboratoires de l’UPEC. Dans ce contexte, l’Institut de Chimie et des Matériaux Paris-Est (ICMPE) et le laboratoire Modélisation et Simulation Multi-Echelle (MSME) de l’UPEC et du CNRS ont répondu à l’appel et prêté respectivement une imprimante 3-D Zortrax M200 et du matériel d’impression 3-D compatible au CHU Henri Mondor.

Le renforcement de l’outil de production a permis d’imprimer 115 dispositifs en 15 jours sur 3 imprimantes 3-D en fonctionnement 24h/24h, puis ces imprimantes ont servi à fabriquer des supports pour visières de protection à l’intention des personnels soignants du CHU Henri Mondor.

Cette expérience montre la nécessité de disposer, dans des zones géographiques stratégiques, d’unité de prototypage, de production et de spécialistes de la conception assistée par ordinateur pour répondre à des besoins spécifiques de matériel sur mesure, générés par une situation de crise.
Le CHU Henri Mondor et l’UPEC remercient l’ICMPE mais aussi le laboratoire MSME pour leur aide dans la gestion de cette crise.

Pour toute information complémentaire, contacter le Docteur Romain Bosc sur Facebook ou à l’adresse : secretariatdocteurbosc@gmail.com