Partenaires

ICMPE

Partenaires

CNRS
Univ Paris 12
Univ Paris Est
Labex MMCD



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Annuaire > JOUBERT Jean-Marc

JOUBERT Jean-Marc

Directeur de Recherche 2ème classe - CNRS


Responsable de l’équipe "Chimie Métallurgique des Terres Rares" (CMTR)
Bâtiment F, RDC, bureau R12


Téléphone : 01 49 78 13 44
Mail : prénom.nom (at) icmpe.cnrs.fr
( voir aussi : Annuaire du CMTR )

Adresse postale : 2-8, rue H. Dunant F-94320 Thiais

  • Spécialités et compétences scientifiques

    - élaboration et caractérisation de composés intermétalliques et de leurs hydrures
    - détermination de diagrammes de phases de systèmes métalliques et de systèmes métal-hydrogène
    - détermination et affinement structural sur poudre par diffraction de rayons X (y compris synchrotron) et de neutrons
    - étude de la non-stœchiométrie dans les composés intermétalliques
    - modélisation thermodynamique de systèmes métalliques et de systèmes métal-hydrogène par optimisation de données expérimentales (méthode Calphad)

  • Mots-clés

    - métallurgie, science des matériaux, cristallographie, diagrammes de phases
    - Calphad, DFT, Rietveld
    - composés intermétalliques, phases de Frank-Kasper, phases topologiquement compactes, alliages, hydrures
    - matériaux de stockage d’hydrogène, matériaux haute température, matériaux pour le nucléaire

  • Activités d’enseignement

    - électrochimie, méthode Calphad, transformation de phases (Masters SGM Paris-Saclay et SGM UPEC)
    - formation permanente en métallurgie (Cacemi-CNAM)

  • Formation

    Ingénieur INSA (Rennes, 1992), DEA Chimie du Solide (Rennes I, 1992), Thèse de Doctorat en Sciences des Matériaux (Paris XI, 1995), Habilitation à Diriger les Recherches (Paris XII, 2002)

  • Publications (mise à jour Février 2018)

    - 117 articles référés
    - 23 conférences invitées et 27 communications orales à des conférences nationales et internationales (en tant qu’auteur effectuant la présentation)
    - liste des publications Researcher ID : A-1259-2013
    - ResearchGate
    - ORCID : 0000-0001-7266-1850

    - publications récentes les plus significatives :

G. Bracq, M. Laurent-Brocq, L. Perrière, R. Pirès, J.-M. Joubert, I. Guillot, The fcc solid solution stability in the Co-Cr-Fe-Mn-Ni multi-component system, Acta Mater. 128 (2017) 327-336

N. Bourgeois, J.-C. Crivello, P. Cenedese, J.-M. Joubert, Systematic first principles study of binary metal hydrides, ACS Combinatorial Science 19 (2017) 513-523

S. Maier, S. Denis, S. Adam, J.-C. Crivello, J.-M. Joubert, E. Alleno, Order-disorder transitions in the Fe2VAl Heusler alloy, Acta Mater. 121 (2016) 126-136

J.-M. Joubert, M. Andasmas, J.-C. Crivello, Irregular homogeneity domains in ternary intermetallic systems, Appl. Sci. 5 (2015) 1570-1589

N. Bourgeois, J.-C. Crivello, A. Saengdeejing, Y. Chen, P. Cenedese, J.-M. Joubert, Thermodynamic modeling of the Ni-H system, Journal of Physical Chemistry C 119 (2015) 24546-24557

J.-M. Joubert, W. St Fleur, J. Sarthou, A. Steckmeyer, B. Fournier, Equilibrium characterization and thermodynamic calculations on highly alloyed refractory steels, Calphad : Comput. Coupling Phase Diagrams Thermochem. 46 (2014) 55-61

J.-M. Joubert, J.-C. Crivello, M. Andasmas, P. Joubert, Phase stability in the ternary Re-W-Zr system, Acta Mater. 70 (2014) 56-65

K. Yaqoob, J.-C. Crivello, J.-M. Joubert, Comparison of the site occupancies determined by combined Rietveld refinement and by DFT calculations : the example of the ternary Mo-Ni-Re sigma phase, Inorg. Chem. 51 (5) (2012) 3071-3078

J.-M. Joubert, Calphad modeling of metal-hydrogen systems : a review, JOM 64 (12) (2012) 1438-1447

J.-M. Joubert, J.-C. Crivello, Non-stoichiometry and Calphad modelling of Frank-Kasper phases, Appl. Sci. 2 (3) (2012) 669-681

  • Activités de recherche

    - étude des mécanismes d’accommodation de la non-stœchiométrie dans les phases intermétalliques : La méthode de Rietveld est utilisée pour mettre en évidence les mécanismes d’accommodation de la non-stœchiométrie par la mesure des taux d’occupation des sites non totalement occupés par un seul type d’atome. Cette étude est effectuée en particulier avec un caractère systématique pour les phases de Frank-Kasper (µ, sigma, chi, A15). Elle a pour but de guider la modélisation de ces phases dans l’approche Calphad.

    - diagrammes de phases : étude de diagrammes de phases de systèmes à base de rhénium (Mo-Re, Mo-Ni-Re, Fe-Re, Mn-Re), de tungstène (Ni-W), de molybdène (Mo-Ni, Mo-Pt-Si, Mo-Ru-Si, Mo-Pd-Rh-Ru-Tc), de zirconium (Cr-Fe-H-Nb-O-Sn-Zr).

    - détermination structurale ab initio de composés intermétalliques par diffraction de poudre (Mo-Pt-Si, Mo-Ru-Si, Fe-Sn-Zr).

    - calculs par méthode DFT de stabilité de phases intermétalliques et d’hydrures (collaboration : Jean-Claude Crivello).

    - modélisation Calphad : les études structurales concernant la non-stœchiométrie des phases intermétalliques, les mesures diagrammatiques et les données des calculs DFT sont utilisées pour la modélisation Calphad de systèmes métalliques (Er-Zr, Mo-Ni, Ni-Re) et de systèmes métal-hydrogène (Pd-Rh-H-D-T, Er-H, H-Ni, H-Cr, H-Zr).

Post-scriptum :

mis à jour/updated 13/07/2018