Partenaires

ICMPE

Partenaires

CNRS
Univ Paris 12
Univ Paris Est
Labex MMCD



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Domaines de Recherche > Environnement et Développement Durable > Procédés pour une chimie propre

Procédés pour une chimie propre

Réactions multicomposant

Les réactions multicomposant constituent l’un des outils les plus puissant de la synthèse organique car des structures complexes sont rapidement obtenues à partir de substrats très simples. Dans ce contexte, nous avons récemment mis au point une réaction multicomposant type Mannich-aromatique qui permet la synthèse d’une large gamme de structures azotées comme des diarylméthylamines, des 1,2-diaryléthylamines, des α- ou des β-amino esters, des benzylamines et des β-aryléthylamines avec (...)

Lire la suite

Complexes carbéniques de métaux de transition peu polluants pour la synthèse d’unités pharmacophores

L’activation des halogénures aromatiques et hétéroaromatiques via une catalyse par un complexe de métal de transition est un moyen efficace permettant la création de nouvelles liaisons carbone-carbone. Ces méthodes donnent accès à une grande variété de molécules biologiquement actives, les composés hétérobiaryliques notamment (insecticides, pesticides tels que le thiabendazole, le bitertanol et la bifenthrine…). Pour remplacer les complexes palladium-phosphine utilisés dans l’industrie, nous développons (...)

Lire la suite

Chimie sous activation thermique diélectrique par micro-ondes. Du réacteur de laboratoire au prototype industriel

L’activation thermique apportée par les micro-ondes connaît un grand succès en chimie inorganique (frittage des céramiques) et organique (synthèse de synthons et de polymères). Depuis, quelques sociétés développent des applicateurs M.O (MICROSYNTH. Anton PAAR, CEM, MES, SAIREM…) plus particulièrement dévolus à la recherche et l’expérimentation de laboratoire. Si toutes les manipulations sont de plus en plus facilitées dès lors que l’on peut opérer à puissance (fixe ou pulsée) et/ou à température constante, (...)

Lire la suite

Nouveaux matériaux d’électrodes pour l’élimination de polluants et l’électrosynthèse organique

Les recherches visent à améliorer l’efficacité de l’électrode, en élaborant de nouveaux matériaux d’électrode. L’utilisation de ces matériaux nécessite la mise en œuvre d’électrodes volumiques. Nous avons ainsi mis au point une cellule à macroélectrode à poudre et démontré l’intérêt de cette cellule du point de vue efficacité et économie de réactif et de solvant. Le solvant peut aussi être remplacé par un solvant éco-compatible (alcools, eau, liquides ioniques…). Les composés organiques halogénés (RX) proviennent (...)

Lire la suite