Partenaires

ICMPE

Partenaires

CNRS
Univ Paris 12
Univ Paris Est
Labex MMCD



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Domaines de Recherche > Matériaux pour l’Energie et le Transport > Economie d’énergie

Economie d’énergie

Composites oxyde-oxyde

Il existe actuellement, dans le secteur de l’aéronautique, une demande pour des matériaux pouvant être utilisés à des températures supérieures à 1400°C afin d’augmenter le rendement des moteurs (aubes de turbine à gaz) et également de réduire les émissions de gaz polluants (CO2, NOx) par une meilleure combustion. Ces matériaux doivent répondre aux exigences suivantes : microstructure stable jusqu’à très haute température. absence de phase intermédiaire aux interfaces observée dans les céramiques frittées (...)

Lire la suite

Alliages d’aluminium de fonderie

L’augmentation des performances énergétiques des voitures particulières, rendue nécessaire par la limitation des rejets dans l’atmosphère en lien avec les problèmes d’environnement a presque toujours pour conséquence pratique une augmentation des chargements mécanique et thermique exercés sur certaines parties des moteurs (culasses et en particulier la zone du pontet inter soupapes). Ces recherches visent à développer une ou plusieurs nouvelles familles d’alliage d’aluminium de fonderie susceptibles de (...)

Lire la suite

Aciers à densité reduite et rigidité améliorée

Les aciers à Très Haute Résistance constituent, dans le secteur de l’automobile, l’une des solutions les plus prometteuses aux impératifs souvent contradictoires visant l’allègement des pièces de structures, l’augmentation de la sécurité des usagers ainsi que la réduction des coûts. Cependant, bien que la limite d’élasticité des aciers et leur résistance mécanique puissent être fortement augmentées, leur rigidité demeure constante. De nouvelles « solutions aciers » dont la densité et la rigidité seraient (...)

Lire la suite

Matériaux de gainage pour le combustible nucléaire

Dans le cadre d’une collaboration avec le CEA à Saclay, nous étudions différents systèmes intervenant ou pouvant intervenir dans le gainage du combustible au sein des réacteurs nucléaires à eau pressurisée. A titre d’exemple, nous avons étudié l’interaction zirconium-erbium. Ce dernier élément intervient en tant que poison consommable destiné à augmenter le taux de combustion du combustible. Il peut être inséré dans les gaines en alliage de zirconium destinées à recevoir le combustible. Les interactions de (...)

Lire la suite