Synthèse Macromoléculaire Avancée

Mots-clés

  • Relations structure-morphologie-propriétés
  • Polymérisations contrôlées
  • Polymères pour les membranes et matériaux poreux
  • Polymères pour la médecine
  • Polymères fonctionnalisés
  • Polyélectrolytes
  • Auto-assemblage induit par polymérisation
  • Modification de polymères
  • Macromolécules biomimétiques
  • Macromolécules
  • Développement de méthodologies de synthèse

Responsable(s)

Membres

Non-permanents

Activités scientifiques

Les activités du groupe visent à développer et à exploiter des méthodes de synthèse permettant d’obtenir de nouvelles macromolécules aux structures et propriétés généralement inaccessibles par les méthodes classiques de la polymérisation.

Quelques exemples de développements méthodologiques :

  • Polymérisation anionique par ouverture de cycle de cyclopropanes activés
  • Polymérisation en phase liquide sous très hautes pressions (pour polymériser des monomères peu ou pas réactifs, ou améliorer les polymérisations radicalaires vivantes/contrôlées)
  • Modifications de monomères et de polymères (estérification par substitution nucléophile, Passerini…)
  • PISA (Polymerization-Induced Self-Assembly)

Quelques exemples de cibles synthétiques :

  • Polymères à structures très bien définies :
  • squelette carboné substitués tous les trois carbones le long de la chaîne
  • polymères multifonctionels à densité de substitution très élevée
  • polyélectrolytes à densité de charges élevée
  • polymères hydrosolubles stimulables
  • copolymères à blocs multifonctionnels
  • Polymères à fonctions spécifiques pour la médecine (médicaments), pour l’obtention de nanoparticules ou de matériaux poreux

Illustrations

Combinaison polymérisation / auto-organisation (PISA)
La polymérisation sous condition hyperbare (pressions comprises entre 1 et 10 kbar) : une méthode efficace pour polymériser des monomères peu réactifs et/ou atteindre des degrés de polymérisation très élevés
Un exemple récent de macromolécule à structure inhabituelle obtenue dans le groupe : un polymère fluoré de type POLYC3 permettant d’atteindre des densités de greffage très élevées sur une chaîne polymère

Faits-marquants